Projet pédagogique

Projet pédagogique

Projet


Espace 2 – le préau sud

Projet 

Les artistes professionnels groupés réaliseront une ou des œuvres concertées dans l’espace proposé.

Une participation à l’affinement thématique avec les élèves avant réalisation d’une œuvre artistique concertée par 5 artistes professionnels pour le préau (espace 2).

Thématique : l’aventurier Louis Audouin Dubreuil incarne un esprit d’exploration du monde

favorisant la rencontre des peuples. Ouvrons la réflexion sur cette citation de Léopold Sédar Senghor:

« Le métissage est l'avenir de l'homme ».

Après concertation, les artistes souhaitent privilégier une vision partagée avec l’établissement autour de la thématique afin de donner corps à une œuvre globale qui fasse sens pour tous, à la fois dans la conception, le suivi de la réalisation et l’existence pérenne dans l’usage.

De fait, le projet se construira au cours et entre les deux réunions d’échanges avec les usagers et les élèves.

5 artistes interviendront dans cet espace :

Isabelle Dessaivre : Mosaïque

Marcelle Godefroid : Sculpture

Raymond Kimpe : Peinture fresque

David Perreton : travail du bois

Anne-Sophie Saillour : Installation avec matériaux recyclés.


22/02/2013
0 Poster un commentaire

ESPACE III : HALL NORD BÂT 500

Produire une œuvre artistique au niveau du hall d’accès au bâtiment d’externat dit « bâtiment 500 » et de la cage d’escalier selon la thématique :

            «  L’ailleurs et l’autre, d’hier et d’aujourd’hui, sachant que l’aventurier Louis Audouin DUBREUIL a traversé au début du XXème siècle des contrées peu connues à la rencontre de l’Ailleurs et de l’Autre. »

Objectif :

Permettre à un groupe de 10 à 12 lycéens et 3 adultes d’être acteur du projet de production artistique du « bâtiment 500 » en l’accompagnant dans la conception puis dans la réalisation de celui-ci.

 

Modalités de mise en œuvre du projet :

A partir des éléments retenus lors des 1ères rencontres, le travail s’organisera autour de trois techniques :

La mosaïque en terre cuite par la réalisation d’une fresque en relief et son accrochage

La peinture par la réalisation d’un cadre à la fresque

La valorisation de matériaux recyclés par la création de 2 mobiles

La thématique de ce hall est plus propice au fractionnement d’ambiances et d’images.

Ainsi seront constitués 2 sous-groupes composés de 4 à 5 lycéens et un ou 2 adultes, en fonction des intérêts de chacun pour la matière utilisée.

Organisation de chaque groupe de travail autour d’un artiste référent.

Marcelle Godefroid pour la fresque murale en terre cuite et la peinture en cadre

Anne Sophie SAILLOUR pour la réalisation de mobiles en matériaux recyclés

Chaque artiste référent encadrera la conception de l’œuvre, assurera l’approvisionnement de la matière et dirigera sa transformation pour aboutir à une œuvre collective. Cependant un lien permanent sera entretenu entre les différents groupes afin de garder la cohérence du projet « bâtiment 500 ».

A l’issue de chaque étape de réalisation un bilan sera fait pour permettre à chacun d’exprimer ses difficultés, ses attentes, ses idées et éventuellement faire évoluer le projet.

Matériaux pour la fresque en relief

La terre employée pour modeler est une faïence rouge très fine et facile de mise en œuvre.

Le médium employé par les élèves sera à base d’acrylique (résistant, aux couleurs fraiches, mais qui peu tacher les vêtements) et de vernis à l’eau à l’exclusion de tous autres.

Cuisson

La cuisson de la faïence est indispensable si l’on veut donner une certaine pérennité à la sculpture. Bien entendu, cette étape requiert une mise en œuvre supplémentaire. Un temps de séchage est nécessaire (3 semaines), et les pièces sculptées doivent être emportées par l’artiste pour être cuites dans un four à potier. Les pièces sont ensuite rapportées sur place, fixées au mur, peintes et vernies.

 

 

MATÉRIAUX POUR LES MOBILES

Les matériaux (hors quincaillerie) qui seront utilisés pour la constitution des mobiles seront au maximum issus d’une logique de développement durable.

L’essentiel des matériaux et les grosses pièces du projet seront « chinés » ou récupérés par l’artiste référent en fonction des axes de créations qui auront été déterminés au préalable. Cependant, dans une logique de sensibilisation à l’art du détournement et aux valeurs du développement durable, il pourrait être envisagé de demander aux élèves de mobiliser leur réseau de connaissance entre deux séances de travail afin de valoriser un maximum de matière destinée au déchet.

Enfin, les produits de valorisation et d’entretien des mobiles seront dans la mesure du possible à la fois sans solvants et durable dans le temps.

 

Vues en 3D

 

Des vues en 3 D seront réalisées par David Perroton pour l’ensemble des 3 espaces après la concertation durant les groupes de travail et avant la mise en œuvre des travaux artistiques.


22/02/2013
0 Poster un commentaire

Modalités d'encadrement pédagogique

Modalités d’encadrement pédagogique

Espace I : hall nord externat principal

Le projet :

Produire une œuvre artistique au niveau du hall d’accès au bâtiment d’externat principal et du mur du couloir visible depuis ce hall selon la thématique :

Thématique : le Lycée Louis Audouin Dubreuil de Saint Jean d’Angely est une étape du parcours de

vie : un temps, un lieu sur le chemin du savoir.

David Perreton pour le travail du bois dans un esprit mise en scène


Isabelle Dessaivre pour la réalisation d’une fresque mosaïque en émaux de Briare autour du hublot du couloir, visible depuis le Hall

Cette mosaïque sera travaillé sur filet et ensuite posé sur le mur et jointé. Des rappels seront posés dans le hall en jonction avec le travail du bois.

Ce hall sera plongé dans une ambiance globale et non fractionnée, un temps dans le passage.


22/02/2013
0 Poster un commentaire

Objectifs

Le but de cette action est de concevoir et réaliser, dans le cadre d’ateliers artistiques en direction et collaboration des élèves, trois espaces personnalisés de façon artistique représentant l’idée que se font les élèves des thèmes proposés par la direction du lycée, à travers les thèmes suivant :

Populations, Arts et cultures et qualité de vie ;

Paysages,  Géographie et voyages ;

Civisme, Cadre de vie ;

Environnement et Développement durable 

Ces réalisations devront être pérennes et solides, résistant à la lumière et aux températures extérieures pour le préau

Une inauguration pourra être l’occasion d’un événement et/ou d’une exposition des travaux réalisés par les élèves des écoles de la Communauté de Commune Vendée Sèvre du lycée, valorisant ce faisant leur travail, l’action pédagogique, l’initiative culturelle, les messages véhiculés par les œuvres ainsi que le lieu de réception de ces dernières.

 

Dates

Février à avril 2013.

 

Lieu

Dans le lycée Audoin Dubreuil de Saint Jean D’Angély.

           

Parcours artistique et pédagogique

Durant ces séances d’atelier, Les enfants pourront appréhender les modalités de la création et de la réalisation d’œuvres artistiques. Des premières réflexions autour du thème retenu, en passant par le choix personnel de création et des pièces à réaliser, le choix des couleurs et des motifs, la mise en place sur place, les techniques proposées et d’adaptation, le mélange des couleurs et l’application des média jusqu’à la touche finale, la signature. Ainsi, chacun d’eux aura participé à toutes les étapes de fabrication de ces œuvres participatives.

Les amener progressivement et par séquences vers ce but est déjà une expérience pédagogique en soi : commencer un ouvrage et le mener jusqu’aux finitions apporte sans aucun doute la satisfaction d’un travail bien fait et l’envie de recommencer.

La part de réflexion que comporte ce travail laisse place à l’imaginaire des adolescents, à la prise de confiance en leurs capacités intellectuelles et artistiques et développe leur autonomie créative.

Enfin, la découverte des diverses techniques, des contraintes au plaisir : le matériel et les matériaux, l’entretien, la sécurité, les couleurs, le dessin, les mélanges, le travail d’équipe, le résultat… Seront autant d’expériences que les élèves pourront appréhender de manière organisée, rassurante, afin que la découverte et l’expression puisse être durant ces heures d’atelier, leur unique préoccupation. Cette expérience sera une vraie prise de contact avec le monde du travail créatif et manuel ; mais elle comportera aussi des notions de gestion du temps, d’objectif, d’environnement, ou de construction de projet.

 

Déroulement du projet

Dans le cadre de ces ateliers, la réalisation des œuvres se divisera en 2 séquences :

Étude du sujet, recherche thématique et iconographique ; choix de la pièce à réaliser. 2 X 1H30 en compagnie de 2 artistes pour chacun des Hall I et III

10 élèves et 3 personnels encadrant du lycée, en 2 sous groupes.

Réalisation des œuvres. 2 journées complètes et 2 ½ journées

Le découpage en séances non consécutives est capital. Il permet dans un premier temps de ne pas évincer l’enthousiasme des enfants pour un travail dont l’importance se situe tant au niveau technique que quantitatif. Puis de pouvoir travailler la réflexion entre les 2 premières séances, puis l’observation entre les séances de réalisation

De plus, la destination de l'œuvre et son exposition font que les œuvres finies pourront être vue potentiellement par un très grand nombre de personnes. L’attente de cette perspective –tant par les élèves eux-mêmes que par les adultes qui les accompagneront dans ce grand projet– pourra exercer une grande pression psychologique sur les adolescents. Ils auront cependant et dans le même temps besoin de travailler dans la sérénité.

Il est également très important que l’artiste intervenant puisse avoir le temps de travailler sur le sujet entre les séances, afin d’organiser les séances suivantes selon l’avancement des travaux. L’artiste doit aussi pouvoir intervenir directement sur l’ouvrage si cela s’avère nécessaire.

Enfin, il sera bon que les professeurs du lycée mènent un travail en amont pour préparer l’atelier, et accompagner les enfants dans l’aboutissement de cette réalisation afin de créer une cohérence qui participera à la motivation de chacun, jeunes et moins jeunes.

 

Contenu des séances

Étude du thème

Les deux 1ère séances consisteront en la présentation des artistes intervenants, le contexte et le cadre, la destination de l’œuvre commune et enfin ses techniques.

Règles de travail, d’hygiène et de sécurité seront énoncées et le plus grand engagement devra être demandé à chacun des enfants. Chaque élève choisira la technique et le thème qu’il veut réaliser et les sous groupes seront constitués.

Chacun des artistes se présentera et présentera son travail artistique et quelques œuvres afin que les enfants puissent bien visualiser le type de travail que l’on fera ensemble. Bien sur, il ne leur sera pas demandé de copier, mais bien de s’inspirer du type de travail. Chaque sous groupe aura un thème et une technique différente. (Voir plus loin Travail par Espaces)

Nous parlerons du format, des diverses possibilités de représentation (sculpture par réunion d’éléments, image globale, peinture,  découpage/collage, mosaïque, récupération et détournement d’objets et matériaux, texturation, travail du bois, etc.) en nous appuyant sur des documents visuels. Enfin, nous commenceront à dessiner pour donner vie aux idées.

D’un point de vue pédagogique, outre l’intérêt indéniable de la découverte de l’iconographie, les enfants découvriront la multitude de techniques simples qui existent et choisiront celles qui conviendront le mieux aux fins qu’ils voudront atteindre. Ils travailleront en petits groupes et seront amenés à s’entendre et à débattre d’idées de manière constructive.

Nota : Il sera surement nécessaire que les artistes interviennent individuellement sur le travail des enfants entre ces séances et les suivantes pour mettre en valeur leurs travaux.

Séances de réalisation

Durant ces 2 journées et 2 ½ journées, les élèves travailleront sous la conduite des artistes et seront mis dans les conditions d’un chantier professionnel, incluant mise en place, réalisation, rangement et nettoyage des lieux pour chacune des séances.


22/02/2013
0 Poster un commentaire

Programme

Personnalisation des espaces d’accès aux externats : encadrement et création artistique.

Cette réflexion vise à associer les usagers du Lycée à la qualification des espaces définis sous deux formes :

  • une production artistique encadrée pour les halls (espaces 1 et 3)
  • une participation à l’affinement thématique avant réalisation d’une œuvre artistique concertée par des artistes professionnels pour le préau (espace 2)


22/02/2013
0 Poster un commentaire

Recherche

Vous recherchez ? :